Interface QDV avec SalesForce

Quotex a développé à la demande d’un acteur majeur du second œuvre une interface avec l’outil Salesforce.

Origine du projet : harmonisation des pratiques

Cette entreprise de 800 personnes travaille principalement pour les administrations, les ministères et les bailleurs sociaux en répondant à des marchés publics dit aux bordereaux. En d’autres termes, un appel d’offres est lancé pour une durée de 3 ans sur des prestations allant du changement d’un ouvrant (porte, fenêtre) à la mise en place d’un faux-plafond.

Appelant des savoir-faire différents dans le second œuvre, l’entreprise est constituée de départements qui ont chacun leurs outils de chiffrage et leurs mode de fonctionnement.

Le service électrique avait naturellement choisi de travailler avec OPTIMA, logiciel spécialisé dans le chiffrage de prestations en électricité tertiaire. D’autres services travaillaient avec Multidevis, Onaya mais c’est majoritairement Excel qui était utilisé pour les chiffrages et les états clients.

Une analyse est ainsi menée par un consultant extérieur pour uniformiser les pratiques. Aucun des logiciels verticaux en place ne permet de répondre favorablement aux demandes variées des autres métiers.

Après des tests infructueux sur des ERP comme BRZ ou autre NAVISION, un projet est lancé avec les solutions SalesForce sur la partie gestion commerciale et QDV7 sur la partie étude de prix.

Cohabitation logiciel SAAS et progiciel Windows

Le choix des solutions est entériné, il ne reste donc plus aux intégrateurs qu’à les faire dialoguer.

La chose se complique car nous avons affaire ici à des technologies différentes. En effet SalesForce est un logiciel SAAS tandis que QDV7 est un progiciel installé sur un serveur Windows auquel les utilisateurs ont accès via Citrix. Ayant affaire à des données confidentielles et sensibles sur les prix pratiqués par l’entreprise notamment, les interfaces doivent garantir un degré maximal de protection des données.

Le choix se porte donc sur un appel de webservice SOAP depuis l’application QDV7. Ainsi l’utilisateur ouvre le logiciel QDV7 et fait un appel via une application développée sur mesure pour retrouver sa liste de de devis à traiter. Il choisit le bon devis et le chiffre. Lorsque le devis est chiffré, l’utilisateur demande sa validation et pousse des informations dans SalesForce via un autre webservice. Seuls les utilisateurs authentifiés peuvent avoir accès aux données de Salesforce.

Complémentarité des solutions, un choix orienté utilisateur

Plutôt que de choisir la simplicité avec une solution unique la DSI s’est appuyé sur des référents de chaque service afin de sélectionner des outils complémentaires et performant chacun dans son domaine d’expertise. Salesforce permet de son côté un pilotage fin de l’activité commerciale et la production de rapport périodique sur l’activité de l’entreprise.

De son côté QDV7 permet une gestion précise des coûts de revient et des bases de données variées : chaque marché au bordereau (BPU) représente une base de données spécifiques. QDV7 permet aussi de créer des éditions clients spécifiques à chaque marché et l’import des fichiers de consultations que ce soit des DPGF ou des PBU.

Le projet implique aussi le service facturation qui retrouver dans SALESFORCE, utilisé pour facturer, les données issues des devis QDV et importé automatiquement lorsqu’un devis rentre en commande.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.