Ces tableurs Excel qui font foirer vos devis (ou font couler votre boîte, au choix)!

 

Excel, le logiciel à tout faire !

Microsoft vient de lancer sa nouvelle version d’Office. Encore plus puissant, Excel 2019 pourra convertir une photo en tableau de données, nous dit-on.

Rien d’annoncé en revanche de révolutionnaire pour les deviseurs ou chiffreurs en tout genre. Il ne sera pas encore possible de convertir un DPGF  par le seul pouvoir de l’esprit mais ça viendra peut-être.

Ce qui est acté en revanche, c’est que de nombreuses erreurs seront encore présentes dans les tableurs avec cette nouvelle version. En effet, EXCEL ne déroge pas à la règle selon laquelle, 95 % des problèmes informatiques sont situés entre le clavier et la chaise.

Un logiciel hyperperformant pour des fichiers qui le sont beaucoup moins.

Nous en voulons pour preuve, une étude attestant que 88 % des tableurs contiennent des erreurs de formulation pouvant entraîner des désagréments plus ou moins graves. Demandez à JP Morgan qui a perdu 3 milliard de livre sterling à cause d’une formule « =Moyenne(Somme(XX :XX)) mal placée » (§ article Baleine de Londres). Dans un outil de chiffrage cela peut s’avérer catastrophique car on joue avec la marge sur les affaires et par conséquent avec le résultat de l’entreprise. 💸💸💸

Ayant moi-même développé certains outils de chiffrage avec Excel (avec du Vba of course) pour chiffrer des machines spéciales, j’étais toujours un peu hésitant lorsque mon responsable me demandait « Tu es sûr qu’il marche ton truc ? ». Mon truc, c’était un ensemble de tableurs imbriqués avec des liaisons dans tous les sens permettant de chiffrer des installations à plusieurs centaines de milliers d’euros, développé entre midi et 2. C’est le lot quotidien de beaucoup de commerciaux et d’entreprises qui ne veulent pas se donner les moyens d’investir dans des outils professionnels. Depuis l’entreprise a fait faillite mais il n’y a sans doute pas de lien de cause à effet.

Et vous, êtes-vous sûrs que vos tableurs sont fiables ?

Sinon nous on utilise QDV7…

Source : http://www.marketwatch.com/story/88-of-spreadsheets-have-errors-2013-04-17

La Baleine de Londres, explications : https://youtu.be/NcHlOJcgrb0

A vos côtés pour répondre à vos besoins spécifiques d’études de prix, de rédaction d’offres commerciales et de gestion globale de votre entreprise. Les commerciaux et deviseurs doivent se focaliser sur la prise de commandes, pas sur le développement d’un outil de chiffrage. C’est là qu’intervient QUOTEX.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.